Nombre total de resultats :1427
Numéro Premier vers Dernier vers Références Annéeicone de tri Auteur
0115 S’il faut que maintenant en la fosse je tombe, Amis, de mauvais vers ne chargez pas ma tombe.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.411

Inconnue Passerat
0936 Aboyant le larron sans cesse, De mon maître et de ma maîtresse.

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.II, p.31 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.114

Inconnue La Monnoye
0434 Ci-gît qui follement se hâta d’expirer Il aurait regret à la vie.

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.II, p.115

Inconnue Inconnu
0442 Je sais bien qu’un homme d’Église Mais je ne sais si Dieu l’a prise.

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.I, p.172 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.284

 

Inconnue Cailly (de)
0861 Les grands chargent leur sépulture Et ma mort l’est encore plus.

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.I p.161 - Recueil des plus belles épigrammes des poètes français depuis Marot jusqu’à présent (1698), t.I, p.170


 

Inconnue Gomberville
0459 Ne dis plus que la faim fasse mourir les gens. Un poète a vécu jusqu’à quatre-vingts ans

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.I, p.194 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.423

 

Inconnue Cailly (De)
0507 Je ne sais par quel secours Quelque exception dilatoire.

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.I, p.238 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.339

Inconnue Furetière
0524 Ci-gît l’usurpateur d’un pouvoir légitime, L’exemple des vertus que doit avoir un Roi ?

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.I, p.377

Inconnue Pavillon
0560 Ci-gît Piron qui ne fut rien Pas même académicien

Piron, OC, t.IX, p.47

Inconnue
0568 Ci-gît un sénateur dont le coeur et l’esprit Hélas, Thémis en pleure et d’Argenson en rit.

F.Fr.10479, f°310r

Inconnue
0573 Ci-gît qui n’eut jamais qu’un seul ami sincère. Et ne s’éteignit qu’au tombeau.

F.Fr.12683, f°1r

Inconnue
0581 Ici pourrit sous ce tombeau Nous l'attendions à la potence.

Bibl. de la Rochelle, MS 429, f°39 (N.Masson)

Inconnue
0582 Ci-gît qui, sortant du fumier, Et sa fille au propriétaire.

F.Fr.12675, p.510

Inconnue
0583 Ci-gît la plus belle des garces, Et même en déchargeant, dit-on.

Bibliothèque de la Pléiade, p. 155

Inconnue Baculard d'Arnaud
0587 Ci-gît,très haute et très puissante demoiselle Mariée trois fois et morte pucelle.

F.Fr.15034, p.456

Inconnue
0588 Ici gît l’égal d’Alexandre : Moi, c’est-à-dire un peu de cendre.

F.Fr.15034, p.490 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.92


Inconnue
0593 La Coste est mort ! Il vaque dans Toulon Et tout Paris y nomme Jean Fréron.

F.Fr.13651, p.115

Inconnue Voltaire
0599 L’auguste auteur de cet ouvrage, Fut cueilli comme un fruit mûr pour l’éternité.

Mémoires secrets, II, 69

Inconnue
0605 Ci gisent deux amants : l’un pour l’autre ils vécurent Le sentiment admire, et la raison se tait.

Mémoires secrets, V, 138 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.214

Inconnue Rousseau, Jean-Jacques
0607 Ci-gît qui fréquenta la cour dès son enfance, En attendant le tabouret.

Bibliothèque de la Pléiade, p. 100.

Inconnue Desforges-Maillard
Syndiquer le contenu