Nombre total de resultats :1357
Numéro Premier versicone de tri Dernier vers Références Année Auteur
0629 Requiescat in pace.

Bachaumont, XI, 139

1778
1103 234 donnera Louis Si par sept ne multipliez

F.Fr.12796, f°27r

1715
0942 À Dieu ne plaise, Ô mon peuple fidèle Adieu

Tableau de la vie de Richelieu, p.160-61

1642
0512 A la fin le petit Robert Nous a ôté le grand Colbert.

Tableau de la vie de Colbert, p.290

1683
0242 A la mort de Son Éminence Seront tous pendus ou roués.

Tableau de la vie de Richelieu, p.124

1642
0035 A la mort du grand cardinal A ceux qu’il a tant fait souffrir.

Lyon BM, MS 756, f°128v

1642
0025 A la mort du grand cardinal chacun se doit bien réjouir, Las on vit le siècle de fer. Mais on reverra celui d’or

Lyon BM, MS 756, f°133v - BHVP MS 555, f°13r-13v

1642
0635 A la seule équité Beaumont savait se rendre Mais son cœur bienfaisant jamais ne l’a trompé.

Bachaumont, XX, p.8

1781
1168 À l’impie Acerra la lumière est ravie. Comme il est mort sans penser à la vie.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.178

Inconnue Anonyme
1067 A peine notre grand Louis Qu’il ne voulut que notre bien.

Raunié, I,49

1715
0151 À quel degré plus haut d’heureuse destinée N’ai-je pas triomphé de tous mes ennemis ?

Arsenal 3128, f°41v

1642
0274 A quel plus haut sommet d’heureuse destinée Et qu’étant un tyran je sois mort dans mon lit.

Tableau de la vie de Richelieu, p.171

Arsenal 3128, f°41v

1642
1185 À quoi s’occupait Isabeau Et le troisième à babiller.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.273

Inconnue Anonyme
1009 A Saint-Denis comme à Versailles Il est sans cœur et sans entrailles.

F.Fr.13655, p.77 - BHVP, MS 551, p.150

1715
1118 A tort et à travers le grand Louis on fronde Le second quand il en sortit.

Arsenal 3128, f°238v

1715
0936 Aboyant le larron sans cesse, De mon maître et de ma maîtresse.

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.II, p.31 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.114

Inconnue La Monnoye
0786 Accablé par un coup subit Car ce n’est pas lui qui l’a dit.

Correspondance littéraire de Grimm, 15 juillet 1754, t.I, p.234

1754 Baillet de Saint-Julien
0821 Admirez d’Arouet la bizarre planète Il naquit chez Ninon et mourut chez Villette.

F.Fr.13652, p.535 - CSPL, VI, 288

1778
0435 Admirez le revers de la grandeur du monde. Et que le plus beau jour est une nuit profonde.

Tableau de la vie de Mazarin, p.234

1661
0516 Aga tiens commere Isabiau Car jons bian peur qu’il ne revienne.

Tableau de la vie de Colbert, p.292

1683
Syndiquer le contenu