Nombre total de resultats :1436
Numéroicone de tri Premier vers Dernier vers Références Année Auteur
1135 Léandre est descendu sur les sombres rivages. Ou ses livres devraient lui servir de bûcher.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.18

Inconnue Pellegrin
1134 Ne plaignons point sa jeunesse Que pour qui meurt sans vertus.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.17

inconnue Gresset
1133 Sous ce tombeau gîst Madame de Foix, Cy gist un rien, là où tout triompha.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.14 

inconnue Marot
1132 Tu me vois sur le rivage, D’autres arrivaient au port.

Nouveau recueil des Èpigrammatistes français, t.I, p.274

inconnue Pellisson
1131 Toi qui nous as si souvent amusés, Maintenant tu nous fais pleurer.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.425

inconnue Inconnu
1130 Du corps du grand Rantzau tu n’as qu’une des parts ; Et Mars ne lui laissa rien d’entier que le coeur.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.61 - Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.422

1650 Inconnu
1129 Ci-gît le bon Monsieur de Coudres, Ce ne fut pas comme inventeur.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.420

Inconnue Inconnu
1128 La reine qui ci-gît fut un diable et un ange. Souhaite-lui, passant, enfer et paradis.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.320 - Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.420

1589 inconnu
1127 Aga, compère Pierrot, Entrons dans cette église(a)

F.Fr.15143, p.49-50

1715
1126 Ci-gît Louis le Petit, il serait mon Louis le Grand.

F.Fr.13655 

1715
1125 Rome pâlit d’avoir rougi Le cardinal qui gît ici.

BHVP, MS 602, f°23v

1723
1124 Ce grand monarque si superbe Que les maux qu’il nous a causés

F.Fr.15234, f°21v

1715
1123 Ci-gît feu Louis de Bourbon, Mais Louis à quatorze francs.

Lyon BM, MS 1674, f°94r

1715
1122 Louis enfin est trépassé Requiescat in pace.

Lyon BM, MS1674, f°85v

1715
1121 Par les derniers édits de ce fier potentat N’ont eu part à sa mort que pour sauver l'Etat.

Lyon BM, MS1674, f°84r

1715
1120 Ci-gît qu’injustement l’envie Pour le repos du genre humain.

Arsenal 2937, f°119v

1715
1119 Ci-gît le roi Louis, quatorzième du nom Pour le peuple accablé sans cœur et sans entrailles.

Arsenal 3128, f°256v

1715
1118 A tort et à travers le grand Louis on fronde Le second quand il en sortit.

Arsenal 3128, f°238v

1715
1117 Repose ci-dessous qui troubla le dessus. Il goûte autant de paix que sa mort en procure.

Arsenal 3128, f°106r

1715
1116 Sous ce tombeau gît notre roi Et l’orgueil du pontificat

F.Fr.12673, p.107

1715
Syndiquer le contenu