Nombre total de resultats :1427
Numéro Premier vers Dernier vers Références Année Auteuricone de tri
0433 Auprès d’André Chénier, avant que de descendre Et sa gloire, et ses vers dictés par l’avenir.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.414

1794 Chénier, Marie-Joseph (1764-1811)
1174 Pauvre Didon ! où t’a réduite L’autre, en fuyant, cause ta mort !

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.237

Inconnue Charpentier
0646 Ici la piété pleure un pasteur fidèle, Reçoivent des secours lors même qu’il n’est plus

Mémoires secrets, XXXV, p.328

Inconnue Caraccioli
0801 Avec l’esprit fécond du Dante et de Voltaire, Il honora les mœurs et respecta les cieux.

Les délassements du sage, ou Nouveau choix des meilleures épigrammes qui ont paru dans le XVIIIe siècle, p.71

1781 Caraccioli
0858 Il est au bout de ses travaux Qu’on ne croit qu’il y revienne

Nouveau recueil des épigrammatistes français (1720), t. I, p.69.- La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.270 - Recueil des plus belles épigrammes des poètes français depuis Marot jusqu’à présent (1698), t.I, p.179


Inconnue Cailly, De
0442 Je sais bien qu’un homme d’Église Mais je ne sais si Dieu l’a prise.

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.I, p.172 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.284

 

Inconnue Cailly (de)
0459 Ne dis plus que la faim fasse mourir les gens. Un poète a vécu jusqu’à quatre-vingts ans

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.I, p.194 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.423

 

Inconnue Cailly (De)
1221 Ci-gît qui sut aux biographes Et mourant il fit des chansons.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.301

Cailly (De)
1190 Reçois de moi, chère moitié, Fut le premier de mon bonheur !

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.322 - Les délassements du sage, ou Nouveau choix des meilleures épigrammes qui ont paru dans le XVIIIe siècle, p.23

Boursault
0690 Ci-gît à la fleur de son âge, De la bonne et douce Nature.

Réflexions sur les grands hommes qui sont morts en plaisantant, p.149 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.201

Inconnue Boureau-Deslandes
1264 Austère comme un cénobite, À son mauvais tempérament.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.450

Inconnue Boufflers, Chevalier de (1738-1815)
0286 Mes amis, croyez que je dors ! Mes amis, croyez que je dors !

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.418

1815 Boufflers, Chevalier de
0957 Ci-gît un chevalier qui sans cesse courut, Que notre vie est un voyage.

La Harpe, Correspondance littéraire, t.II, p.280 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.94


1782 Boufflers, chevalier de
1172 Ci-gît, de burlesque mémoire, Il ne fit rien si grotesque que lui.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.198

Inconnue Boileau, Gilles
1248 Ci-gît l’auteur d’un gros livre Il mourut dès son vivant.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.143

Inconnue Boileau, Gilles
0022 Armand prolonge son sort Et trompe notre désespoir.

Lyon BM, MS 756, f°133r - Nouveau Siècle, t.I, p.9 - BHVP, MS 551, p.20

1642 Blot (selon le Nouveausiècle
0322 Le grand Jules a fini son sort. Il ne pouvait pour nous rien faire davantage.

Arsenal 3128, f°16r - Nouveau Siècle, t.I, p.405 - Tableau de la vie de Mazarin, p.211-12 (variantes)

1661 Blot (selon le Nouveau siècle.)
0021 Un ministre d’Etat par des raisons subtiles Bénis Dieu qui soutient le sceptre de nos rois.

Lyon BM, MS 756, f°133r - Arsenal 3128, f°31v - Nouveau Siècle, t.I, p.9 - Tableau de la vie de Richelieu, p.68 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.65 - BHVP, MS 551, p.13 - BHVP, MS 555, f°16r-16v

1642 Blot
0651 Ci-gît le petit Mancini, Et je l'aurais mis en faveur.

 Cité par Hubert Carrier, La presse de la Fronde (1648-1653) : les Mazarinades (1989). Tome I, p. 303

1552 Blot
0012 En ce lieu gît, par la mortbleu Ma pension y gît aussi.

Lyon BM, MS 756, f°131r - Arsenal 3128, f°29r - Trésor des épitaphes, p.4 - Tableau de la vie de Richelieu, p.98 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.322 - BHVP, MS 555, f°21v

1642 Benserade
Syndiquer le contenu