Nombre total de resultats :1436
Numéro Premier vers Dernier vers Références Année Auteuricone de tri
0779 Enfin l’auteur du Nouveau Monde Passants, dites pour lui ce qu’il ne disait plus, Pater Ave

F.Fr.13656, p.265

1745 Pellegrin, Simon-Joseph, l’abbé
1136 Celui qui gît sous cette pierre Il lui manquait de voir les cieux.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.18

Inconnue Pelletier
1132 Tu me vois sur le rivage, D’autres arrivaient au port.

Nouveau recueil des Èpigrammatistes français, t.I, p.274

inconnue Pellisson
0658 Grand Arouet pardonne aux Français inhumains Et la terre est partout l'ouvrage de tes mains.

Bibliothèque de la Pléiade, p.357

1778 Piis, Augustin de
0589 Ci-gît l’illustre et malheureux Rousseau Et trente ans digne de pitié.

F.Fr.15034, p.516

1741 Piron
0612 ci-gît… Qui ? Quoi ? Ma foi, personne, rien… D’être en passant ici-bas quelque chose.

F.Fr.13656

Piron, OC, VII, 60

Inconnue Piron
0630 Ci-gît le Glorieux à côté de la Gloire Ci-gît le Glorieux à côté de la Gloire

F.Fr.13651, p.474

1761 Piron
0814 Piron est mort ! quel jour ? hier Il n’est ni mort, ni de l’Académie.

Mémoires secrets, VI, 196

Inconnue Piron
0817 J’achève ici-bas ma route Adieu, Piron, bon voyage.

Mémoires secrets, VI, 215 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.213

 

Inconnue Piron
0863 Sous ce tombeau gît un auteur Et malin comme un auditoire.

Piron, OC, t.VIII, p.417 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.10

 

Inconnue Piron
0886 Ami passant, si tu veux me connaître D’être en passant ici-bas quelque chose.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.204 - Suard CL, p.357

1773 Piron
0930 Ci-gît qui méconnut et le Ciel et son Maître S’il eût voulu moins le paraître.

Piron, OC, t.VIII, p.437

1778 Piron
1181 Il n’est donc plus de cothurne aujourd’hui ! Ci-gît Le Kain, Melpomène avec lui.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.241

1778 Poinsinet de Sivry
1262 Gît au fond de ce Monument Dieu pardonne à Monsieur Clément !

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.430

Inconnue Pons de Verdun
1230 Son âme fut active et sa raison profonde ; Et ses travaux au rang des bienfaiteurs du monde.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.349

1774 Porquet abbé
1317 Haï des uns, chéri des autres, L’Église de plus ferme et plus grand défenseur.

BHVP, MS 551, p.31

1694 Racine
1148 Ci-gît un poète peu fêté, Ma foi, s’il m’en souvient, il ne m’en souvient guère.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.53

Inconnue Racine (attribué à)
0777 Celuy qui gist icy fust un hardy preneur Le prit et e tura dedans sa ville prise

Nicolas Rapin, Oeuvres (1982), I, 456

Inconnue Rapin Nicolas
0794 J’ai vécu sans nul pensement Qui ne songeai jamais à elle.

Réflexions sur les grands hommes qui sont morts en plaisantant, p.186 - Sottisier, p.37 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.23

 

1613 Régnier, Mathurin
1232 Ci-gît un homme exempt d’envie Jusqu’au moment qu’il trépassa.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.395

Inconnue Régnier-Desmarais
Syndiquer le contenu