Nombre total de resultats :1426
Numéro Premier versicone de tri Dernier vers Références Année Auteur
0067 Spectacle douloureux d’un sort inexorable, Il est mort pour lui seul, et non pas pour la France.

Arsenal 3128, f°26r - Tableau de la vie de Richelieu, p.167-68

1642
0016 Superbes bâtiments, autant que magnifiques Avec plus de raison que palais cardinal.

Lyon BM, MS 756, f°131 - Arsenal 3128, f°40v - Nouvelles de l’autre monde, p.25 - Tableau de la vie de Richelieu, p.72 et 141-42 -  BHVP, MS 551, p.16

1642
1061 Sur les bords de l’Achéron Caron lui dit, tout comme ici.

Raunié, I, 32-33

1715
1141 Sœur et femme de Rois, sous ce marbre tient place La Reine Marguerite à de si nobles traits.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.43

1549
1066 S’élever des autels, pousser sa vanité Ne mérite-t-il pas nos pleurs et nos regrets?

Raunié, I, 48-49

1715
0329 S’il est sauvé le bon ministre, Comme il a fait pendant sa vie.

Arsenal 3128, f°18r-18v

1661
1350 S’il est vrai que le Cardinal Qu’il ne l’a faite à l’Espagnol ?

 BHVP, MS 555, f°22r-22v

1642
0115 S’il faut que maintenant en la fosse je tombe, Amis, de mauvais vers ne chargez pas ma tombe.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.411

Inconnue Passerat
0116 Tant qu’Armand eut mal au cul, Et tomber quand il est refait.

Arsenal 3128, f°35r

1642
0239 Tant soit peu plus chrétien que ne l’était Tibère, Ma nièce vous dira que j’en avait l’esprit.

Tableau de la vie de Richelieu, p.121-22

1642
0938 Te voilà donc, pauvre Louis, Voilà ton oraison funèbre.

Raunié, VIII, 313-16

1774
0620 Tel est ce brigand fameux, Qu’il envoyait au supplice.

Mémoires secrets, IX, 250

1776
1351 Toi qui as peut-être chez lui Et n’est pas visible aujourd’hui.

 BHVP, MS 555, f°22v

1642
0946 Toi qui dans ce tombeau superbe Que la honte de Rome et de ton souverain.

Mazarine, MS 2356, f°2v

1723
0839 Toi qui lis de mon sort l’étrange cruauté J’eusse su d’un rocher faire sortir de l’eau

F.Fr.15021, f°26r

Inconnue
1131 Toi qui nous as si souvent amusés, Maintenant tu nous fais pleurer.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.425

inconnue Inconnu
1371 Toujours heureux, digne de l’être, Fut leur exemple et leur appui.

BHVP, MS 661, f°83r

1750
0264 Tous ces flambeaux qui sur ma tombe Quia ex inferno nulla est redemtio.

Tableau de la vie de Richelieu, p.157-19

1642
0053 Tous les flambeaux qui sur ma tombe Le sang que j’ai tiré du peuple.

Arsenal 3128, f°23v-24r

1642
1337 Tous les jours, comme un dieu, Que tout ne soit devenu rien.

BHVP, MS 555, f°11v

1642
Syndiquer le contenu