Nombre total de resultats :1357
Numéro Premier versicone de tri Dernier vers Références Année Auteur
1279 Voltaire est mort ; c’est grand dommage S’il était mort trente ans plus tôt.

Amusements historiques (1753), t.I, p.155

1753
1078 Vous auriez pu, grand roi, Vous et chacun en seriez mieux

Raunié, I, 53

1715
0272 Vous de qui la fortune est frêle comme un verre, Il fait d’un peu de plomb son Palais cardinal.

Tableau de la vie de Richelieu, p.166 - BHVP, MS 555, f°18r

1642
1094 Vous demandez pourquoi Louis pendant sa vie Aima mieux par avance honorer sa mémoire

F.Fr.13655, p.87

1715
0487 Vous l’avez fait mourir, ignorants médecins Il l’avait dans le cœur, au malheur de la France.

Tableau de la vie de Colbert, p.278

1683
0128 Vous que le souvenir des bons siècles passés Teint l’habit de Son Éminence.

Nouveau Siècle, t.I, p.20 - Tableau de la vie de Richelieu, p.56-57

1642
0139 Vous qui contemplez ce tombeau Y va mettre toute l’Europe.

Arsenal 3128, f°39v-40r

1642
0344 Vous qui du cardinal osez troubler les mânes Vu que dedans l’Enfer on le tourmente assez ?

Arsenal 3128, f°20r

1661
0072 Vous qui par vos écrits honorez la mémoire Jusqu’après son trépas il fait parler de lui.

Arsenal 3128, f°26v - Nouveau Siècle, t.I, p.30 - Tableau de la vie de Richelieu, p.170

1642
0328 Vous qui passez près de ce lieu, Que l’on lui en jette à son tour.

Arsenal 3128, f°18r - Nouveau Siècle, t.I, p.421 - Lyon BM, MS 1445, f°10r - Tableau de la vie de Mazarin, p.231 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.274 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.158

 

1661
0716 Vous qui passez, priez pour cette Dame Qui en pétant, par le cul rendit l’âme.

Réflexions sur les grands hommes qui sont morts en plaisantant, p.180

Inconnue
0352 Vous qui pour l’émétique avez fait le rétif, Vient de sauver toute la France.

Arsenal 3128, f°27r

1661
0501 Vous qui, d’un zèle ambitieux Se doit nommer pour nous pierre philosophale.

Tableau de la vie de Colbert, p.284

1683
1084 Vous, coeurs ingrats, à qui Louis Je remarque en vous deux même bassesse.

Raunié, I, 67-68

1715
0226 Voyant un chariot funeste Sans cloche, sans chant et sans prière.

Tableau de la vie de Richelieu, p.114

1642
0343 Voyez combien pour nous eut toujours de tendresse N’est mort qu’après le carnaval.

Arsenal 3128, f°20r

1661
1137 – Que tient enclos ce marbre que je vois ? – Il y est tout, car il était tout cœur.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.25

Inconnue Mellin de Saint-Gelais
Syndiquer le contenu