Nombre total de resultats :1427
Numéro Premier vers Dernier vers Références Annéeicone de tri Auteur
0817 J’achève ici-bas ma route Adieu, Piron, bon voyage.

Mémoires secrets, VI, 215 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.213

 

Inconnue Piron
0835 Ci-gît qui pendant sa vie Et cultivait philosophie

Voltaire Notebooks, p.343

Inconnue
0838 Ci-gît la Bulle et son flambeau Et malgré ses efforts fit réduite au tombeau.

Marseille BM,  MS 532, f°2v

Inconnue
0839 Toi qui lis de mon sort l’étrange cruauté J’eusse su d’un rocher faire sortir de l’eau

F.Fr.15021, f°26r

Inconnue
0842 Des dons de la beauté par les Grâces ornée Jamais ceux de ton nom ne tiennent de leur père

Raunié, VI, 307

Inconnue
0843 Ci-gît Monsieur l’abbé Qui sache mieux sa patenôtre

Bibliothèque des gens de cour, 2ème éd., t. I, p.110 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.113

Inconnue Ménage
0844 Ici gît un gourmand insigne Mais il n’y trouva que des os.

Bibliothèque des gens de cour, 2ème éd., t. I, p.113

Inconnue
0845 Ci-gît Alix, qui par deux laquais basques L’un de peinture, l’autre de velours.

Bibliothèque des gens de cour, 2ème éd., t. I, p.113

Inconnue
0846 Ici dessous gît Monsieur Dix Ne les nommerai-je pas tous dix?

Bibliothèque des gens de cour, 2ème éd., t. I, p.112

Inconnue
0847 Ci-gît mon cousin d’Avenas Qui repose quand il ne vente pas.

Bibliothèque des gens de cour, 2ème éd., t. I, p.113

Inconnue
0848 Ci-gît une masse profonde Son cadavre et sa sépulture

Bibliothèque des gens de cour, 2ème éd., t. I, p.114

Inconnue
0849 Jean qui dans ce tombeau repose entre les morts Jamais homme vivant n’eut part à son bien

Bibliothèque des gens de cour, 2ème éd., t. I, p.115 - Recueil des plus belles épigrammes des poètes français depuis Marot jusqu’à présent (1698), t.I, p.121

Inconnue Maynard
0850 Ci-gît un bon mari dont l’exemple est à suivre Il ne cessa d’être cocu.

Bibliothèque des gens de cour, 2ème éd., t. I, p.115

Inconnue
0853 Passant, arrête ici tes pas Pas une ne suivra le sien

Bibliothèque des gens de cour, 2ème éd., t. I, p.117

Inconnue
0855 N’attends, passant, que de ma gloire Qu’eût la mort de m’ôter la vie.

Nouveau recueil des épigrammatistes français (1720), t. I, p.45.

Inconnue Malherbe, François de
0856 Cet absinthe au nez de barbet Je le voudrais voir au gibet

Nouveau recueil des épigrammatistes français (1720), t. I, p.45.

Inconnue
0857 Ci-gît un chien qui par nature De son maître et de sa maîtresse.

Nouveau recueil des épigrammatistes français (1720), t. I, p.85.

Inconnue Tristan l'Hermite
0858 Il est au bout de ses travaux Qu’on ne croit qu’il y revienne

Nouveau recueil des épigrammatistes français (1720), t. I, p.69.- La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.270 - Recueil des plus belles épigrammes des poètes français depuis Marot jusqu’à présent (1698), t.I, p.179


Inconnue Cailly, De
0859 Ci-gît le prodigue Airancy Il en a mangé beaucoup d’autres.

Nouveau recueil des épigrammatistes français (1720), t. I, p.81.

Inconnue
0863 Sous ce tombeau gît un auteur Et malin comme un auditoire.

Piron, OC, t.VIII, p.417 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.10

 

Inconnue Piron
Syndiquer le contenu