Nombre total de resultats :1357
Numéro Premier versicone de tri Dernier vers Références Année Auteur
1091 Aveugle protecteur d’une infidèle race Ou ne te dis pas roi par la grâce de Dieu.

F.Fr.15234, f°25r

1715
1047 Ayez pitié de Louis le Grand Qu’il pille encore le paradis.

F.Fr.12796, f°26r

1715
0490 Ayez pitié de Maître Jean Il pille encore le Paradis.

Tableau de la vie de Colbert, p.280 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.160

 

1683
0673 Babet a perdu la vie, Non, Babet du Luxembourg.

F.Fr.9352, f°133v

1719
0367 Béni soit partout le grand maître ; Ni le royaume entier réduit à l’hôpital.

Arsenal 3128, f°42r

1661
0277 Bien humblement vous présente requête Car pour t’ouvrir ma serrure est mêlée.

Tableau de la vie de Richelieu, p.177-82

1642
0076 Bien que la mort du cardinal Qu’il fût vif pour son intérêt.

Nouveau Siècle, t.I, p.18 - Tableau de la vie de Richelieu, p.99

1642
1191 Bienfaiteur délicat, riche sans étalage, Chercher des vertus chez les ombres.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.334

1771 Dorat
0773 Biron repose ici, qui fut l’honneur des armes Dis que dessus la terre il n’est rien de parfait.

Réflexions sur les grands hommes qui sont morts en plaisantant, p.217 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.92

Inconnue
0677 Boindin gît, je ne sais où. Je vous laissse à juger la chose.

F.Fr.15155, p.150

1751
0675 Boindin mourait tranquillement, Dit le curé, mourez en paix

F.Fr.15155, p.123-24

1751
0756 Bonne gens faites à Dieu prière Avec sept-vingt-soixante-quatre

Réflexions sur les grands hommes qui sont morts en plaisantant, p.207

Inconnue
0752 Bonnes gens qui par ci passez Qui ne mourut que de trop boire.

Réflexions sur les grands hommes qui sont morts en plaisantant, p.204 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.88

Inconnue
1175 Bontemps est mort : tout le regrette, A vous faire, un jour, regretter.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.219

1701 Anonyme
0492 Caron voyant Colbert errer sur son rivage, Il méditait déjà quelque nouvel impôt.

Tableau de la vie de Colbert, p.274 et 281 - BHVP, MS 550, p.30 - Nouveau Siècle, t. II, p.216

1683
0405 Ce feu n’est point un feu fatal De la prochaine mort de Jules Cardinal.

Tableau de la vie de Mazarin, p.220

1661
0345 Ce gouffre rempli d’or, cette abîme profonde, Ne donnant pas la paix qu’il n’en donnât le fruit.

Arsenal 3128, f°20r

1661
0039 Ce grand cardinal, si superbe Que les maux qu’il nous a causés.

Arsenal 3128, f°21v - BHVP MS 555, f°14v

1642
0122 Ce grand esprit n’est pas exempt de tache A la fête des Innocents.

Arsenal 3128, f°37r - BHVP MS 555, f°11v

1642
1124 Ce grand monarque si superbe Que les maux qu’il nous a causés

F.Fr.15234, f°21v

1715
Syndiquer le contenu