Nombre total de resultats :1436
Numéro Premier vers Dernier vers Références Année Auteuricone de tri
0227 Ci-gît le cardinal perfide, abominable, Ne se doit point promettre les grâces de Dieu. (sic)

Tableau de la vie de Richelieu, p.115-16

1642
0228 Ci-gît celui qui n’a point d’âme, Du dernier soupir qu’il a fait.

Tableau de la vie de Richelieu, p.116

1642
0229 Ci-gît l’illustre corps d’une illustre personne. Et tâcher de mourir aussi bien qu’il est mort.

Tableau de la vie de Richelieu, p.116-17

1642
0230 Regarde ici, Passant, c’est moi dont les beaux faits Lorsque, n’y songeant pas, je l’ai trouvée moi-même.

Tableau de la vie de Richelieu, p.62 et  p.118

1642
0231 Oh Dieu ! que la Fortune est bonne, Est contraint de prendre son lieu.

Tableau de la vie de Richelieu, p.118

1642
0232 Par défaut et mauvais exemple Elle dresse un autel au corps de Richelieu.

Tableau de la vie de Richelieu, p.118

1642
0233 En ce triste siècle de fer Entre en partage avec l’enfer.

Tableau de la vie de Richelieu, p.118

1642
0234 Ouvrez-nous ce tombeau, Que les diables l’ont emporté.

Tableau de la vie de Richelieu, p.119

1642
0235 D’Armand l’humilité admirez, Ô Français, Qu’après sa mort on mit son corps dans les retraits.

Tableau de la vie de Richelieu, p.119-20

1642
0236 Pourquoi lui fait-on si grand tort Comme excrément de la nature.

Tableau de la vie de Richelieu, p.120

1642
0237 Révérence, portez-lui tous Révérence

Tableau de la vie de Richelieu, p.120

1642
0239 Tant soit peu plus chrétien que ne l’était Tibère, Ma nièce vous dira que j’en avait l’esprit.

Tableau de la vie de Richelieu, p.121-22

1642
0240 Il est mort, par la morbleu, Car pour lui ce n’est pas dommage.

Tableau de la vie de Richelieu, p.122

1642
0241 Il ne faut douter nullement Des bienfaits à des concubines.

Tableau de la vie de Richelieu, p.124

1642
0242 A la mort de Son Éminence Seront tous pendus ou roués.

Tableau de la vie de Richelieu, p.124

1642
0243 Passant, je veux t’apprendre qui gît sous ce tombeau. Et que de son vivant il nous faisait mourir.

Tableau de la vie de Richelieu, p.124-25

1642
0244 Enfin ce grand esprit, ce cœur ambitieux, Il s’en va la porter au royaume de l’Enfer

Tableau de la vie de Richelieu, p.127-28

1642
0245 Ma France, prends ton habit noir. Qui fut le tyran de son maître.

Tableau de la vie de Richelieu, p.128

1642
0246 Ci-gît qui d’un esprit pervers, Du Saint-Siège il eût fait une chaise percée.

Tableau de la vie de Richelieu, p.128

1642
0247 On dit qu’il faut porter au Havre Fut le privé de la Sorbonne.

Tableau de la vie de Richelieu, p.130

1642
Syndiquer le contenu