Nombre total de resultats :1436
Numéro Premier vers Dernier vers Références Annéeicone de tri Auteur
0598 Ci-gît d’Etiole de Pompadour, Le second de pleurer sa mort

F.Fr.13651, p.148

1764
0683 Ci-gît Poisson de Pompadour Elle est là bien mieux qu’à la cour.

BM Versailles, MS G39, p.3

1764
0687 Ci-gît l’insigne maquerelle Il fit périr ses sujets par le fer et la faim.

Cllairambault, F.Fr.12696, p. 272

1764
0811 Pleurez, Grâces, pleurez, Amours Entre la crainte et l’espérance

Raunié, VII, 25

1764
0931 Ci-gît l’harmonieux Rameau, Son âme vit dans ses ouvrages.

Piron, OC, t.IX, p.46

1764
0932 Ci-gît Rameau Ci-gît le dieu de l’harmonie

Piron, OC, t.IX, p.46

1764
1222 Ci-gît le célèbre Rameau. Le créateur de l’Harmonie.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.302

1764 M. de C***
1358 Ci-gît qui de Poisson C’est votre destinée.

BHVP, MS 699, f°15r

1764
1166 Ci-gît qui, toujours énergique, Semble dans ses écrits avoir prévu son sort.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.152

1763 La Place, Antoine de
1179 Souvent avec trop d’art copiant la nature On lui connut peu de rivaux.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.225

1763
0594 Sous ce tombeau repose un financier Passant, priez pour lui, car il fut le premier.

F.Fr.13651, p.116

1762
0596 Cit-gît un corps, le plus savant Le plus fougueux, le plus rebelle.

Mémoires secrets, I, 139

1762
0597 Pour être auteur ci-gît qui paya bien : Il devint père, hélas ! C’est son posthume.

Mémoires secrets, I,188

1762
0609 Pour la tranquillité publique, Conduit à l’immortalité.

Mémoires secrets, VII, p.74-75

1762
0630 Ci-gît le Glorieux à côté de la Gloire Ci-gît le Glorieux à côté de la Gloire

F.Fr.13651, p.474

1761 Piron
0791 Du jour suprême où l’on succombe Ont réunis sous cette tombe.

Année littéraire, 1758, 25/1, p.205.

1758
0872 La mort seule nous sépara Ou de reproche ou de modèle

CLG, septembre 1758

1758
0879 Ci-gît l’illustre Fontenelle Que l’on doute s’il fut ancien ou moderne

CLK, janvier 1757

1757
0880 Ci-gît dans ce tombeau l’illustre Fontenelle Vous revivrez toujours.

CLK, janvier 1757

1757
0882 Celui dont le grand coeur par la gloire animé Les joindra pour jamais comme a fait leur amour

CLK, mars 1757

1757
Syndiquer le contenu