Nombre total de resultats :1427
Numéro Premier vers Dernier vers Références Annéeicone de tri Auteur
0215 Ceux qui flattent Son Éminence Qui fait l’amour secrètement.

Tableau de la vie de Richelieu, p.105

1642
0216 Pompe, digne d’un roi qui honore un voleur, Que la foudre sur lui vous fasse renverser.

Tableau de la vie de Richelieu, p.106 - BHVP MS 555, f°13r

1642
0217 Quand Richelieu vint devant Dieu, Aussitôt Dieu lui dit : Adieu.

Tableau de la vie de Richelieu, p.108

1642
0218 Ci-gît, loué soit le bon Dieu, Cherche retraite en l’autre monde.

Tableau de la vie de Richelieu, p.108 - BHVP, MS 551, P.27

1642
0219 Ci-gît qui vécut trop de cinquante-huit ans, Pour le bien recevoir tout l’enfer s’est fait leste.

Tableau de la vie de Richelieu, p.109

1642
0220 Ci-gisent la cendre et les os Qu’on appelle Son Éminence.

Tableau de la vie de Richelieu, p.109-10

1642
0221 Ci-gît le corps du cardinal Puisqu’ils nous donnent le repos.

Tableau de la vie de Richelieu, p.111-12

1642
0222 Passant, tu es en assurance, Vis désormais en espérance.

Tableau de la vie de Richelieu, p.112 - Lyon BM, MS 756, f°131r

1642
0223 Ici-gît Armand du Plessis, Aussitôt qu’il est trépassé.

Tableau de la vie de Richelieu, p.113

1642
0224 Sous ce tombeau gît ici L’oncle, le père et le mari.

Tableau de la vie de Richelieu, p.113

1642
0225 Passant, ci-gît sous ce tombeau Fut aussi fourbe en son trépas.

Tableau de la vie de Richelieu, p.113-14

1642
0226 Voyant un chariot funeste Sans cloche, sans chant et sans prière.

Tableau de la vie de Richelieu, p.114

1642
0227 Ci-gît le cardinal perfide, abominable, Ne se doit point promettre les grâces de Dieu. (sic)

Tableau de la vie de Richelieu, p.115-16

1642
0228 Ci-gît celui qui n’a point d’âme, Du dernier soupir qu’il a fait.

Tableau de la vie de Richelieu, p.116

1642
0229 Ci-gît l’illustre corps d’une illustre personne. Et tâcher de mourir aussi bien qu’il est mort.

Tableau de la vie de Richelieu, p.116-17

1642
0230 Regarde ici, Passant, c’est moi dont les beaux faits Lorsque, n’y songeant pas, je l’ai trouvée moi-même.

Tableau de la vie de Richelieu, p.62 et  p.118

1642
0231 Oh Dieu ! que la Fortune est bonne, Est contraint de prendre son lieu.

Tableau de la vie de Richelieu, p.118

1642
0232 Par défaut et mauvais exemple Elle dresse un autel au corps de Richelieu.

Tableau de la vie de Richelieu, p.118

1642
0233 En ce triste siècle de fer Entre en partage avec l’enfer.

Tableau de la vie de Richelieu, p.118

1642
0234 Ouvrez-nous ce tombeau, Que les diables l’ont emporté.

Tableau de la vie de Richelieu, p.119

1642
Syndiquer le contenu