Nombre total de resultats :1436
Numéro Premier vers Dernier vers Références Annéeicone de tri Auteur
1221 Ci-gît qui sut aux biographes Et mourant il fit des chansons.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.301

Cailly (De)
1236 Ci-gît en paix Monsieur Ménage. Nous ont si souvent endormis.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.3

1256 Mon corps dont la structure eut cinq pieds de hauteur, J’ai dans l’occasion trouvé plus d’un ami.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.308

0390 Ci-gît l’ennemi de la Fronde, Mais l’affronteur n’en avait point.

BHVP, MS 551, p.82-83 - Arsenal 3128, f°42v - Nouveau Siècle, t.I, p.414 - Tableau de la vie de Mazarin, p.204

 

1280 Ci-gît qui toujours bredouilla Que personne ne pourra lire.

Poésies satyriques, p.30

Voltaire
1298 Ci-gît Monsieur de Richelieu Qui fit moins de bien que de mal.

BHVP, MS 551, p.27

1302 Ci-gît le père des impôts Il en a fait un de la France.

BHVP, MS 551, p.29-30

1361 Ci-gît le Prince de Lorraine, Et prit si bien son temps qu’il ne fut point battu.

BHVP, MS 602, f°159r

0238 Ci-gît Monsieur de Rastignac. Qui doit être libre d’impôts

BHVP, MS 580, f°32v

0445 Ci-gît une putain féconde Pour trouver des vits immortels.

BHVP, MS 580, f°60v

0851 Si vous lisez dans l’épitaphe Lisez, passant, lisez : vendit.

Les délassements du sage, ou Nouveau choix des meilleures épigrammes qui ont paru dans le XVIIIe siècle, p.100

 
0852 Ci-gît une fille de Cône, Toujours le serez moins que ne l’était sa main.

 

Epigrammes et autres pièces mêlées de M. de Senecé, p.41

Sénevé
0862 Ci-gît l’eunuque du Parnasse, N’a laissé ni gloire ni race.

Acanthologie ou Dictionnaire épigrammatique, 1817, p.12

Le Brun
0864 Ci-dessous gît Baour, Le Tasse de Toulouse, Qui mourut in-quarto, qui remourut in-douze.

Acanthologie ou Dictionnaire épigrammatique, 1817, p.12

 
Andrieux
0943 Entre les deux supins, ô sort digne d’envie ! Grammaticalement il consuma sa vie

Acanthologie ou Dictionnaire épigrammatique, 1817, p.24

 
Rivarol
0971 Ci-gît un tyran sanguinaire… Il est homme à ressusciter.

Acanthologie ou Dictionnaire épigrammatique, 1817, p.41

 
1149 Sous ce tombeau gît un pauvre écuyer, Dieu fasse paix au pauvre trépassé !

Epigrammes de J.-B. Rousseau, p.81

1184 Quand Voltaire d’un si beau style L’Antéchrist prêcher l’Evangile.

Epigrammes de J.-B. Rousseau, p.99

1228 Ci-gît Dubois de qui le vit Fait qu’à présent plus il ne vit.

F.Fr.9352, f°11r

1377 J’étais gentilhomme normand, Et maintenant je ne suis rien.

F.Fr.9352, f°241r

Syndiquer le contenu