Nombre total de resultats :1427
Numéro Premier vers Dernier vers Références Annéeicone de tri Auteur
0657 Sous ce tombeau gît un auteur, Et malin comme un auditoire.

Choix d'épigrammes, p.15

Inconnue auteur (un)
0695 Ci-gît le poète Pradon Fit à la barbe d’Apollon, Le même métier que Corneille.

Choix d'épigrammes, p. 32

Inconnue
0720 Ci-gît aux bords de l’Hypocrène Il se donna bien de la peine.

Choix d'épigrammes, p. 32

Inconnue
1364 Il est en plomb, le pauvre Rastignac Qui se croit exempt des impôts

BHVP, MS 661, f°63v

50
1193 Princes, arbitres de la terre, Qu’il n’en fit faire à son cheval.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.338

323 av. J.-C. Furetière
1269 Du pauvre perroquet de Spa Elle ne frappa pas grand-chose.

CSPL, XVIII, 398

1985
0571 Au secours ! Au secours !

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.417

1969 Vilmorin, Louise
0201 Pauvre maison, que je déplore Mais, ma foi, tu n’iras pas loin.

Tableau de la vie de Richelieu, p.76 - BHVP, MS 555, f°17v

1962
0202 La Combalet enragée se plaint grandement : Et son père, et son oncle et son fidèle époux.

Tableau de la vie de Richelieu, p.76

1962
0203 Français, allez tous aux spectacles Le tombeau du grand Richelieu.

Tableau de la vie de Richelieu, p.82-83

1962
0369 Ci-gît Paul Léautaud Beaucoup pensèrent : « c’est bien tard ! »

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.416

1956 Léautaud Paul
0805 Ci-gît Georges Fourest, il portait la royale Oncques il ne craignit la vérole ni Dieu.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.416

1945 Fourest Georges
0747 Les disparus ne sont pas des absents. Les disparus ne sont pas des absents.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.416

1942 Estaunié Edouard
0694 Elle est venue. Elle a passé.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.417

1900 Inconnu
0653 Seigneur, accordez-moi cet espoir de revivre Dans la mélancolique éternité du livre.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.417

1898 Rodenbach, Georges (1855-1898)
0810 L’amour s’en va, la feuille tombe Chanter quand l’arbre sera vert.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.415

1872 Gautier, Théophile
0689 Mes chers amis, quand je mourrai A la terre où je dormirai.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.415

1857 Musset, Alfred de (1810-1857)
0757 Ici, enfin, je repose. Ici, enfin, je repose.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.416

1842 Vigée-Lebrun, Élisabeth
0726 Passants, sur la pierre qui s’use Hégésippe Moreau.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.416

1838 Moreau Hégésippe
0286 Mes amis, croyez que je dors ! Mes amis, croyez que je dors !

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.418

1815 Boufflers, Chevalier de
Syndiquer le contenu