Nombre total de resultats :1427
Numéro Premier vers Dernier vers Références Annéeicone de tri Auteur
1232 Ci-gît un homme exempt d’envie Jusqu’au moment qu’il trépassa.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.395

Inconnue Régnier-Desmarais
1233 Celui dont la dépouille est ici renfermée Ce fut d’être souvent parmi les spectateurs.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.395

Inconnue Régnier-Desmarais
1235 Ci-gît, qui n’ayant point d’affaire Et la mort en a le mérite.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.467

Inconnue Régnier-Desmarais
1240 Ci-gît qui fut de belle taille, Était-il honnête homme ? Oh ! non.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.66

inconnue Scarron, Paul (1610-1660)
1241 Ci-gît qui fut un franc glouton, Son nez en avait plus de trente.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.67

Inconnue Gombauld
1242 Sous ce tombeau pour toujours dort Et paix en terre à nos oreilles !

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.79

Inconnue La Fontaine
1243 Ci-gît aux bords de l’Hypocrène Il se donna bien de la peine.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.91

Inconnue Voltaire (attribué à)
1244 Hommes fameux, grands personnages, Que quand ils sont couchés par terre.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.95

Inconnue Pannard
1245 Monsieur l’évêque de Poitiers Meurt rarement de son bon gré.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.107

Inconnue
1246 Ci-gît un homme dont la gloire Sur la route mourut de faim.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.131

Inconnue
1247 Ci-gît sous cette triste terre, Et privez-nous de la récolte

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.141

Inconnue
1248 Ci-gît l’auteur d’un gros livre Il mourut dès son vivant.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.143

Inconnue Boileau, Gilles
1249 Quand il écrivait quelque chose, Et depuis sa mort je les aime.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.171

Inconnue
1250 Ci-gît un prodige du temps : Cet enfant avait fait son père !

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.180

Inconnue Saint-Pavin
1251 Mortels qui commencez aujourd’hui votre vie, Je n’aurais jamais voulu naître.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.185

Inconnue
1253 Ci-gît Augier, qu’on regrette bien fort, Ah ! plût au Ciel qu’elle fût en sa place.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.255

Inconnue
1255 Ci-gît l’homme le plus hautain Fouler aux pieds sa sépulture !

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.283

Inconnue Desforges-Maillard
1258 C’est grand dommage que ma chatte Qui l’en avaient sollicitée.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.414

Inconnue Maynard
1259 Citron, muet pour les amants, Il en est un pour se taire.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.421

Inconnue Dreux du Radier
1260 Grand ennemi de la diète Lorsqu’il dormait à l’audience.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.422

Inconnue
Syndiquer le contenu