Nombre total de resultats :1436
Numéro Premier vers Dernier vers Références Annéeicone de tri Auteur
0653 Seigneur, accordez-moi cet espoir de revivre Dans la mélancolique éternité du livre.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.417

1898 Rodenbach, Georges (1855-1898)
0694 Elle est venue. Elle a passé.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.417

1900 Inconnu
0747 Les disparus ne sont pas des absents. Les disparus ne sont pas des absents.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.416

1942 Estaunié Edouard
0805 Ci-gît Georges Fourest, il portait la royale Oncques il ne craignit la vérole ni Dieu.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.416

1945 Fourest Georges
0369 Ci-gît Paul Léautaud Beaucoup pensèrent : « c’est bien tard ! »

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.416

1956 Léautaud Paul
0201 Pauvre maison, que je déplore Mais, ma foi, tu n’iras pas loin.

Tableau de la vie de Richelieu, p.76 - BHVP, MS 555, f°17v

1962
0202 La Combalet enragée se plaint grandement : Et son père, et son oncle et son fidèle époux.

Tableau de la vie de Richelieu, p.76

1962
0203 Français, allez tous aux spectacles Le tombeau du grand Richelieu.

Tableau de la vie de Richelieu, p.82-83

1962
0571 Au secours ! Au secours !

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.417

1969 Vilmorin, Louise
1269 Du pauvre perroquet de Spa Elle ne frappa pas grand-chose.

CSPL, XVIII, 398

1985
1193 Princes, arbitres de la terre, Qu’il n’en fit faire à son cheval.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.338

323 av. J.-C. Furetière
1364 Il est en plomb, le pauvre Rastignac Qui se croit exempt des impôts

BHVP, MS 661, f°63v

50
0115 S’il faut que maintenant en la fosse je tombe, Amis, de mauvais vers ne chargez pas ma tombe.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.411

Inconnue Passerat
0936 Aboyant le larron sans cesse, De mon maître et de ma maîtresse.

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.II, p.31 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.114

Inconnue La Monnoye
0434 Ci-gît qui follement se hâta d’expirer Il aurait regret à la vie.

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.II, p.115

Inconnue Inconnu
0442 Je sais bien qu’un homme d’Église Mais je ne sais si Dieu l’a prise.

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.I, p.172 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.284

 

Inconnue Cailly (de)
0861 Les grands chargent leur sépulture Et ma mort l’est encore plus.

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.I p.161 - Recueil des plus belles épigrammes des poètes français depuis Marot jusqu’à présent (1698), t.I, p.170


 

Inconnue Gomberville
0459 Ne dis plus que la faim fasse mourir les gens. Un poète a vécu jusqu’à quatre-vingts ans

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.I, p.194 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.423

 

Inconnue Cailly (De)
0507 Je ne sais par quel secours Quelque exception dilatoire.

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.I, p.238 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.339

Inconnue Furetière
0524 Ci-gît l’usurpateur d’un pouvoir légitime, L’exemple des vertus que doit avoir un Roi ?

Nouveau recueil des épigrammatistes français, t.I, p.377

Inconnue Pavillon
Syndiquer le contenu