Nombre total de resultats :1436
Numéro Premier versicone de tri Dernier vers Références Année Auteur
0403 Passant, que cette tombe arrête ici tes pas. Aussi bien qu’en soixante et un !

Tableau de la vie de Mazarin, p.218

1661
0376 Passant, qui comme moi contemple Lui qui chassa jadis les voleurs de son temple.

Nouveau Siècle, t. I, p.414 - Tableau de la vie de Mazarin, p.206 et 228

1661
0075 Passant, qui de ce monde admire les appas, Dessous ce grand tombeau n’est plus qu’un peu de poudre.

Arsenal 3128, f°28v - Trésor des épitaphes, p.16

1642
0281 Passant, qui passe dans la rue Qu’à la fin il en a crevé.

Tableau de la vie de Richelieu, p.183

1642
0591 Passant, qui que tu sois, arrête, Moi qui vivais d’un coup de cul.

F.Fr.13651, p.43

1750
0972 Passant, regarde cette bière, Pense bien à ce point, le reste est superflu.

Glaneur historique19 mai 1732

1732
0922 Passant, retire-toi d’ici Car il sent le maquereau pourri.

Arsenal 3128, f°335v

1745
0189 Passant, sache qu’il fut le plus faux des oracles, Les sourds et les muets à son attouchement.

Nouvelles de l’autre monde touchant le cardinal de Richelieu, p.25

1642
0190 Passant, si tu es curieux Voilà comme était Richelieu.

Nouvelles de l’autre monde, p.26-27

1642
0186 Passant, si tu vois en ce lieu Être enterré dans la Sorbonne.

Trésor des épitaphes, p.16

1642
0125 Passant, sous ce tombeau gît tout hormis la paix. Ne la lui désire pas, il ne l’aima jamais.

Arsenal 3128, f°37v

1642
0222 Passant, tu es en assurance, Vis désormais en espérance.

Tableau de la vie de Richelieu, p.112 - Lyon BM, MS 756, f°131r

1642
0187 Passant, veux-tu savoir qui gît en ce tombeau ? Lui ravit de ses mains le fruit de sa victoire

Avertissement aux partisans de ce temps suivant l’état des partisans rôtis. 

1642
1025 Passant, veux-tu savoir qui gît sous ce tombeau ? Si je n’avais connu maltôtiers ni jésuites.

F.Fr.13655, p.55-56

1715
0891 Passants arrêtez-vous Qui guérit tout le monde.

F.Fr.10476, f°114r

1732
0973 Passants, regardez ce tombeau L’a débarrassé de ce traître.

BHVP, MS 602, f°23r

1723
0726 Passants, sur la pierre qui s’use Hégésippe Moreau.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.416

1838 Moreau Hégésippe
1215 Patient au-delà du temps qu’il a vécu, Point ne cessa d’être cocu

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.229

Inconnue
1174 Pauvre Didon ! où t’a réduite L’autre, en fuyant, cause ta mort !

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.237

Inconnue Charpentier
0201 Pauvre maison, que je déplore Mais, ma foi, tu n’iras pas loin.

Tableau de la vie de Richelieu, p.76 - BHVP, MS 555, f°17v

1962
Syndiquer le contenu