Nombre total de resultats :1433
Numéroicone de tri Premier vers Dernier vers Références Année Auteur
0012 En ce lieu gît, par la mortbleu Ma pension y gît aussi.

Lyon BM, MS 756, f°131r - Arsenal 3128, f°29r - Trésor des épitaphes, p.4 - Tableau de la vie de Richelieu, p.98 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.322 - BHVP, MS 555, f°21v

1642 Benserade
0011 Ce tombeau si étroit enserre Si chacun rit de son trépas.

Lyon BM, MS 756, f°130v

1642
0010 La Sorbonne est heureuse et riche Eût donné la moitié du sien.

Lyon BM, MS 756, f°130v - Arsenal 3128, f°40r - Nouveau Siècle, t.I, p.14 - Tableau de la vie de Richelieu, p.55 - BHVP, MS 555, f°18v

1642
0009 On a semé sur cette terre Et nous privez de la récolte.

Lyon BM, MS 756, f°128v - F.Fr.12673, p.144 - Arsenal 3128, f°30r - Nouveau Siècle, t.I, p.15 - F.Fr.10475, f°16r - Trésor des épitaphes, p.4 - Tableau de la vie de Richelieu, p.59 - BHVP MS 555, f°10r

1642
0008 Celui qui troubla la nature Pour le repos de l’univers.

Lyon BM, MS 756, f°130r - Arsenal 3128, f°26v - Arsenal 3128, f°38r - BHVP, MS 551, p.23

1642
0007 Ci-gît Monsieur le cardinal Chacun aura sa liberté.

Lyon BM, MS 756, f°130r

1642
0006 Armand aimait si fort la guerre En un lieu rempli de débats.

Tableau de la vie de Richelieu, p.105 - Nouveau Siècle, t.I, p.13

1642
0005 Voilà la France hors de ses feux; Faut-il tant de lumière?

Nouveau Siècle, t.I, p.13

1642
0004 Impuissantes grandeurs, faibles dieux de la terre Et sa grandeur se borne à celle d’un cercueil.

Lyon BM, MS 756, f°129r - Nouveau Siècle, t.I, p.8 - Tableau de la vie de Richelieu, p.46 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.115 - BHVP, MS 555, f°16r

1642 Malleville, selon le Nouveau siècle.
0003 Qu’on parle bien ou mal du fameux cardinal il m’a trop fait de mal pour en dire du bien.

Nouveau Siècle, t.I, p.10 - Arsenal 3128, f°255v - BHVP, MS 551, p.14

1642 Corneille
0002 Monsieur le cardinal est mort ; Il eût brûlé toute la terre.

Tableau de la vie de Richelieu, p.55

1642
0001 Le grand Armand est mort, ce héros de notre âge; Et pour donner la paix, Dieu l’a pris pour otage.

Nouveau Siècle, I,8

1642
Syndiquer le contenu