Numéro Titre Annéeicone de tri Premier vers Dernier vers Mots Clefs
0514 Sans titre 1683 Corsaire le plus grand qui ait ravagé l’onde Est retourné au Diable d’où il était venu.
0515 Sans titre 1683 Quand le Diable aperçut Colbert dans les Enfers, Tu seras mon premier ministre.
0516 Epitaphe d’un paysan 1683 Aga tiens commere Isabiau Car jons bian peur qu’il ne revienne.
0517 Sans titre 1683 Colbert aussi bien que la Reine L’objet de son amour et celui de sa haine.
0518 Sans titre 1683 Ci-gît qu’injustement l’envie Pour le salut du genre humain.
0519 Sans titre 1683 Tremble, qui que tu sois, fuis ce funeste lieu De ses longs jours trop tard la course fut bornée.
0520 Sans titre 1683 Ses édits, ses impôts, toutes ses actions Que tout l’Enfer en raccourci.
0521 Centurie 1683 Poutres tombant dans un royal château, Plus de maçons, matelots, ni manœuvre
0522 Sans titre 1683 Colbert est mort, à ce qu’on dit A déchiré son affligé [sic].
0523 Sans titre 1683 Ci-gît ce grand Colbert, ce barbier glorieux Il trouva le secret de tondre sur les œufs.
0525 Sans titre 1683 Alleluia, réjouissance, Ait été volé en chemin.
0526 Sans titre 1683 Colbert, que ton enterrement Te mettant dans la bière.
0527 Sans titre 1683 Tous les partisans sont en deuil Les voleurs sont sans réconfort.
0728 De Monsieur Colbert par un paysan 1683 C’est Colbert qui gît ici Trop tôt venu, trop tard parti.
1212 De Colbert 1683 Par sa fidélité, par sa rare prudence, Et dans COLBERT un MECENAS.
0729 Vers d’un Gascon 1686 Pour bien chanter tant de vertus Ce n’est pas un sol par victoire.
0432 Epitaphe de Lully 1687 O mort ! qui cachez tout dans vos demeures sombres, Qui devrait avoir mis l’original en cendre.
0781 Epitaphe de M. de Lulli 1687 Il est donc mort enfin cet orphée accompli On eût pu garder de ses cendres
1194 De Quinault 1688 Passant, arrête ici pour prier un moment : On aura soin de te le rendre.
0117 Epitaphe de Louvois 1691 Louvois n’est plus, ce ministre très digne Car, Dieu merci, le Roi s’en passe bien
Syndiquer le contenu