Sans titre

                         Sonnet

Spectacle douloureux d’un sort inexorable,

Funestes ornements qui cachez à nos yeux

Les reliques d’un corps, vrai chef-d’œuvre des Cieux

Et le digne séjour d’une âme incomparable.

 

Vous, témoins d’une perte à jamais déplorable,

Vous nous dites qu’Armand abandonne ces lieux

Et que prenant sa place entre les demi-dieux

Il a de ses travaux un salaire honorable.

 

Mais puisqu’auprès du Roi des conseils révérés

Sont encore de l’État les flambeaux assurés

Et de notre bonheur la plus forte espérance,

 

Dites que son esprit est ici retenu

Et que par un miracle à la terre inconnu,

Il est mort pour lui seul, et non pas pour la France1.

  • 1. Voir *0133

Numéro
0067


Année
1642

Personnalité
Richelieu, Armand Jean du Plessis de (1555-1642), homme d’État


Nombre de vers
Sonnet

Métrique
Alexandrin

Finalité
Critique


Références

Arsenal 3128, f°26r - Tableau de la vie de Richelieu, p.167-68