Sans titre

                    Prosopopée

Au point que, triomphant de l’Espagne confuse,

Je voulais triompher des volontés du roi,

Délivré d’ennemis ou par force ou par ruse

La mort me prévenant a triomphé de moi.

 

Toi qui vois ce tombeau, passe et lis dans l’histoire

Ce que j’ai fait de grand pour le plus grand des rois.

La Renommée y parle et publiant ma gloire

Pour me rendre immortel n’a pas assez de voix.

 

Mais quelques monuments que de mon nom je laisse

Admire toutefois puisque j’ai pu mourir

L’aveugle vanité de l’humaine faiblesse

Qui fonde sa grandeur sur ce qui doit périr.

 

Par ce raisonnement, découvrant l’imposture

Des merveilles que l’art te fait voir en ce lieu

Ne conçois rien pour toi dans toute la nature

Ni de beau que le ciel, ni d’éternel que Dieu.

Numéro
0029


Année
1642

Personnalité
Richelieu


Nombre de vers
4 x 4

Métrique
Alexandrin

Finalité
Neutre


Références

Lyon BM, MS 756, f°135r - Tableau de la vie de Richelieu, p.188

Notes

Richelieu, Armand Jean du Plessis de (1555-1642), homme d’État

*00678