Sans titre

                           Sonnet

Ci-gît l’illustre corps d’une illustre personne.

La mort nous l’a ruiné, lorsque ses vertus

Tenant aux pieds du Roi les lions abattus,

Allaient mettre à son chef une double couronne.

 

Ce prélat, le plus grand que l’on verra jamais,

L’eût fait par ses conseils le plus grand de la terre.

C’était là son dessein, mais ce grand Richelieu

Qui fut plus de vingt ans maître de la Fortune,

 

Ayant servi son Roi d’une ardeur non commune,

Pour aller dans le Ciel fut appelé de Dieu.

Passant, qui que tu sois, ne pleure point son sort.

 

Plutôt que de le plaindre, il est digne d’envie.

Chacun doit imiter l’exemple de sa vie

Et tâcher de mourir aussi bien qu’il est mort1.

  • 1. Voir *0289

Numéro
0229


Année
1642

Personnalité
Richelieu, Armand Jean du Plessis de (1555-1642), homme d’État


Nombre de vers
Sonnet

Métrique
Alexandrin

Finalité
Encomiastique


Références

Tableau de la vie de Richelieu, p.116-17