Pour un mari qui avait mal vécu avec sa femme (c’est lui qui parle)

Pour un mari qui avait mal vécu

avec sa femme (c’est lui qui parle)

Reçois de moi, chère moitié,

Pour gage de mon amitié

Ce tombeau qu’aucun ne t’envie.

Je dois avec raison te rendre cet honneur,

Car le dernier jour de ta vie

Fut le premier de mon bonheur !

Numéro
1190


Auteur
Boursault

Personnalité
Mariage


Nombre de vers
Sixain

Métrique
Mêlée

Finalité
Critique


Références

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.322 - Les délassements du sage, ou Nouveau choix des meilleures épigrammes qui ont paru dans le XVIIIe siècle, p.23

Notes

Mariage