Epitaphe de M. Piron par lui-même

Epitaphe de M. Piron par lui-même1

Ci-gît…  qui ? quoi ? Ma foi, personne. Rien.

Ci-gît quelqu’un qui ne fut clerc, ni maître,

Sage artisan, marchand, praticien,

Homme des champs, soldat, commis ni prêtre,

Ni marguillier, même académicien,

Ni franc-maçon, il ne voulut rien être

Il vécut nul, en quoi certes il fit bien.

Car après tout, bien fou qui se propose

De rien venu redevenant à rien

D’être en passant ici-bas quelque chose2.

  • 1. Les épitaphes soulignent l'intention du poète de parler au nom d'une communauté unie par une ceraine identité de vues et d'appréciation, même quand le poète travaille pour son propre compte. (Menant, p. 264) Il signale au même endroit que le fameux ci-gît Piron, provient d'un dizain 'ci-gît… Qui ? Quoi ? Ma foi, personne, rien…
  • 2. Voir $3146 - Une version raccourcie en 0886.

Numéro
0612


Année
Inconnue

Auteur
Piron

Personnalité
Piron, Alexis (1689-1773), écrivain


Nombre de vers
Dixain

Métrique
Alexandrin

Finalité
Neutre


Références

F.Fr.13656

Piron, OC, VII, 60