Epitaphe d’un prodigue

Epitaphe d’un prodigue

Ci-gît le prodigue Airancy

Ce glouton qui mourut plus nu que les apôtres.

Ne mangera-t-il point la terre où le voici ?

Il en a mangé beaucoup d’autres.

Numéro
0859


Année
Inconnue

Personnalité
Prodigue


Nombre de vers
Quatrain

Métrique
Mêlée

Finalité
Critique


Références

Nouveau recueil des épigrammatistes français (1720), t. I, p.81.