D’une chatte

              D’une chatte

C’est grand dommage que ma chatte

Aille au pays des trépassés.

Pour se garantir de sa patte

Jamais rat ne courut assez.

J’aurai toujours dans la mémoire

Cette peluche blanche et noire

Qui la fit admirer de tous.

Dame Clothon l’a maltraitée

Pour plaire aux souris de chez nous

Qui l’en avaient sollicitée.

Numéro
1258


Année
Inconnue

Auteur
Maynard

Personnalité
Chatte, une jolie


Nombre de vers
Dixain

Métrique
Octosyllabe

Finalité
Neutre


Références

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.414