D’un ivrogne

          D’un ivrogne

Sans cesse Lucas était ivre :

Le vin lui coûta tant d’écus

Qu’en mourant Lucas n’avait plus

De quoi mourir, ni de quoi vivre.

Numéro
1204


Année
Inconnue

Personnalité
Ivrogne


Nombre de vers
Quatrain

Métrique
Octosyllabe

Finalité
Critique


Références

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.80