D’Helvétius

               D’Helvétius

Bienfaiteur délicat, riche sans étalage,

Père tendre, ami généreux,

Au sein de l’opulence il eut les mœurs d’un sage,

Et son or servit à faire des heureux.

Mais vers le déclin de son âge,

Des vices de son temps la désolante image

Vint le blesser d’un trait si douloureux

Qu’au-delà des rivages sombres,

Entre Platon et Lucrère attendu,

Doucement il est descendu

Chercher des vertus chez les ombres.

Numéro
1191


Année
1771

Auteur
Dorat

Personnalité
Helvétius, Claude-Adrien de (1715-1771), philosophe


Nombre de vers
11 vers

Métrique
Mêlée

Finalité
Encomiastique


Références

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.334