Épitaphe d’un bon mari

       Épitaphe d’un bon mari

Patient au-delà du temps qu’il a vécu,

Ci-gît un bon mari dont l’exemple est à suivre.

Car quoiqu’ayant cessé de vivre,

Point ne cessa d’être cocu !

Numéro
1215


Année
Inconnue

Personnalité
Cocu


Nombre de vers
Quatrain

Métrique
Mêlée

Finalité
Critique


Références

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.229