Sur la suppression des offices de MM. De Barillon, Laisné et Garvi