Épitaphe de M. de Louvois, par M. de Freubet