De Pierre L’Arétin, poète impie et athée