Nombre total de resultats :1436
Numéro Premier vers Dernier vers Références Année Auteuricone de tri
1233 Celui dont la dépouille est ici renfermée Ce fut d’être souvent parmi les spectateurs.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.395

Inconnue Régnier-Desmarais
1235 Ci-gît, qui n’ayant point d’affaire Et la mort en a le mérite.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.467

Inconnue Régnier-Desmarais
0943 Entre les deux supins, ô sort digne d’envie ! Grammaticalement il consuma sa vie

Acanthologie ou Dictionnaire épigrammatique, 1817, p.24

 
Rivarol
0653 Seigneur, accordez-moi cet espoir de revivre Dans la mélancolique éternité du livre.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.417

1898 Rodenbach, Georges (1855-1898)
0866 Ci-gît, mieux vaut tard que jamais Le successeur de Desmarais

Raynal, I, 326

1731 Rousseau, Jean-Baptiste
0867 De cet auteur noirci d’un crayon si malin Pour ennemis Gacon, Pitaval et Voltaire

Raynal, I, 328 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.88

Inconnue Rousseau, Jean-Baptiste
0970 Sous ce tombeau gît un pauvre écuyer Dieu fasse paix au pauvre trépassé.

Nouveau recueil des épigrammatistes, II, 57 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.268

1721 Rousseau, Jean-Baptiste
0605 Ci gisent deux amants : l’un pour l’autre ils vécurent Le sentiment admire, et la raison se tait.

Mémoires secrets, V, 138 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.214

Inconnue Rousseau, Jean-Jacques
0624 Plus bel esprit que grand génie, Couvert de gloire et d’infamie.

Mémoires secrets, XII, 25

1778 Rousseau, Jean-Jacques ?
1152 Daphnis est mort si saintement, Ils mourraient comme lui.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.76

Inconnue Saint-Amand
1250 Ci-gît un prodige du temps : Cet enfant avait fait son père !

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.180

Inconnue Saint-Pavin
0645 Ci-gît un grand ministre, un sage,un citoyen Et mérita les larmes de son maître.

Mémoires secrets, XXXIV, p.233

1787 Sancy, M. de
0819 Le voilà donc au monument, Le sceptre, la plume et l’épée.

Mémoires secrets, XXXIII, 18-19

1786 Sancy, M. de
1220 Louis vient de descendre au tombeau de ses pères. Et jure entre tes mains d’être économe et juste.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.II, p.288

1774 Saurin
1147 En ce gibet Henri repose, On dirait qu’il ne s’y plaît pas.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.52

Inconnue Scarron
0057 Passant, ne fais ici de bruit. Que le pauvre Scarron sommeille.

Claude Gagnière, Pour tout l’or des mots (Robert Laffont, 1996), p.412

1660 Scarron, Paul
1240 Ci-gît qui fut de belle taille, Était-il honnête homme ? Oh ! non.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.III, p.66

inconnue Scarron, Paul (1610-1660)
1198 Comme je m’efforçais par mon langage induire Que je savais bien faire autant comme bien dire.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.383

Inconnue Scévole de Sainte-Marthe
0852 Ci-gît une fille de Cône, Toujours le serez moins que ne l’était sa main.

 

Epigrammes et autres pièces mêlées de M. de Senecé, p.41

Sénevé
0965 L’illustre d’Ablancourt repose en ce tombeau. Qui perd le plus, des vivants ou des morts.

Nouveau recueil des épigrammatistes, I, 267 - Recueil des plus belles épigrammes des poètes français depuis Marot jusqu’à présent (1698), t.I, p.301


1664 Tallemant des Reaux
Syndiquer le contenu