Nombre total de resultats :1436
Numéro Premier vers Dernier vers Références Annéeicone de tri Auteur
0891 Passants arrêtez-vous Qui guérit tout le monde.

F.Fr.10476, f°114r

1732
0972 Passant, regarde cette bière, Pense bien à ce point, le reste est superflu.

Glaneur historique19 mai 1732

1732
0686 Après le tour que l’infernal pilote Le fripon leur a pris La Motte.

BM Versailles, MS F98, p.27

1731
0699 Le plus avare homme de Rennes De peur de donner des étrennes.

Réflexions sur les grands hommes qui sont morts en plaisantant, p.172 -  Glaneur historique, 31 décembre 1731

1731
0826 Ci-gît La Motte dont le nom Qu’importe ! il était honnête homme.

F.Fr.13659, p.386

1731
0866 Ci-gît, mieux vaut tard que jamais Le successeur de Desmarais

Raynal, I, 326

1731 Rousseau, Jean-Baptiste
0947 Ci-gît farceur à tête folle Sous la forme de la Duclos

Mazarine Castries 3985, p.22

1731
1411 Passant, c’est Despréaux qui dans ce lieu repose. Sans réveiller le chat qui dort.

Maurepas, F.Fr.12645, p.2

1731
1413 Ci-gît un aveugle, dit-on, Il y croyait sans doute ? Oh non !

Stromates, I,40

1731
0572 Ci-gît le corps mortel qu’emprunta Melpomène Les yeux, et l’esprit, et le cœur.

F.Fr.12800, p.421

1730
0668 Que renferme, hélas, ce tombeau ? Ne suivaient plus que Melpomène.

F.Fr.13655, p.237

1730
0778 Ci-gît l’actrice inimitable On refusait de l’enterrer.

F.Fr.13656 - La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p202

1730
0790 Ci-gît le bienheureux qui droit au ciel monta En attendant, demeurez-là.

F.Fr.15018, f°109

1730
0823 La cour de Rome rougira D’avoir rougi ce bougre-là.

F.Fr.13656, p.345

1730
0933 Ci-gît dont tout Paris fut longtemps idolâtre, Elle a cru devoir en mourir.

Arsenal 2938, f°54r

1730
0803 Ci-gît Simiane le buveur Dans le cellier de sa compagne

F.Fr.13660, f°24r

173 [sic]
0809 Ci-gît un fameux cardinal Qu’il a trop vécu pour sa gloire

Raunié, V, 170-171

1729
1156 Celui qui gît sous ce tombeau Ne repose en ce monument.

La Place, Recueil d’épitaphes, t.I, p.98

1729
0575 Ci-gît une infâme Laïs Réduisit l’empire aux abois.

F.Fr.12674, p.206

1727
0576 Ci-gît la putain de Bourbon Par quelque lubrique cadeau.

F.Fr.12674, p.228

1727
Syndiquer le contenu